Le nouveau règlement général sur la protection des données «RGPD» réglemente le traitement par une personne, une entreprise ou une organisation des données à caractère personnel concernant des personnes au sein de l’UE.

Cela concerne également le cadre des activités sociales et culturelles ou financières.

Nous sommes tenus de respecter la législation en matière de protection des données.

Après le 15 mars et le 14 juin,
ENSEMBLE,
9 organisations de retraités

(CGT, FSU, Solidaire, FO, CFE-CGC, CFTC, LSR et UNRPA)
appellent 
Mercredi 3 octobre

à des délégations à l’Assemblée Nationale
et à se faire entendre massivement
partout en France

MARDI 9 OCTOBRE

Nous exigerons : 
- l’annulation de la hausse de la CSG pour tous,
- la fin du gel des pensions et leur revalorisation au travers d’une loi de finances rectificative
- le maintien et l’amélioration de notre système de protection sociale et notamment de nos retraites.

Derrière de beaux discours, le pouvoir démolit toutes nos conquêtes et l’idée même de SOLIDARITÉ…

C’est pourquoi, retraités et actifs ont tout intérêt à manifester ensemble !

Vous trouverez ci-dessous, un journal réalisé par la CGT retraités de la Somme avec notamment une pétition sur les EHPAD

Faites connaître ce journal à vos amis, à vos voisins…

 

Le bureau de l’USR CGT Somme

27 juillet 2018

VS-14010.c.pdf
Document Adobe Acrobat [4.3 MB]

Frais bancaires abusifs !

Communiqué indecosa CGT Somme du 24.07.18

 

INDECOSA-CGT lance une pétition contre les frais bancaires abusifs et demande au ministre de l’économie d'agir !

 

Près d’un consommateur sur quatre dépasse tous les mois son autorisation de découvert. Les frais d’incident ainsi facturés génèrent 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les banques et aggravent les difficultés des consommateurs, y compris des plus vulnérables.

Il faut légiférer pour redonner du pouvoir d'achat !

 

Signez et faites signer la pétition en cliquant ci-dessous :

La CGT en campagne cet été

Communiqué du 11 juillet 2018

 

Alors que le gouvernement poursuit sa politique au service du patronat, nombreux sont les secteurs en lutte, à l’échelle nationale comme dans notre département. Nous savons qu'au plan interprofessionnel, rien ne sera résolu à la rentrée.

 

C'est pourquoi l'UD CGT de la Somme prépare une rentrée sociale conquérante.

 

Elle poursuivra son activité militante cet été, ou elle ira au contact des salariés, des retraités et des privés d'emplois :

 

  • A travers une présence lors du Tour de France, auquel la CGT est présente depuis 1947 :

 

Tous les militants CGT qui le souhaitent sont les bienvenus pour venir diffuser le tract estival ci-dessous, l'après-midi du 14 juillet boulevard Faidherbe à Amiens, arrivée de la 8ème étape du tour de France.

Rendez-vous à 13H45 devant la bourse du travail. 

Pour les camarades intéressés, merci d'indiquer que vous serez présents auprès de l'UD :  

03 22 71 28 70 -  cgtsomme@orange.fr ou de notre camarade René Boutin : 06 23 26 80 47.

 

  • Elle ira diffuser sur les plages la journée du 25 juillet, à la rencontre des travailleurs saisonniers :

Rendez vous à 9H30 à Saint Valéry sur le parking d’Intermarché.

Les camarades intéressés peuvent venir avec leur sandwich, et s'inscrire toujours auprès de l'UD : 03 22 71 28 70 -  cgtsomme@orange.fr  ou de notre camarade Maryline Hecquet : 06 24 83 02 65.

 

 

Bon congés à toutes et à tous

 

 

Kévin CREPIN

Secrétaire Général de l'UD CGT de la Somme

Pour télécharger, imprimer ou diffuser le tract original, cliquez sur l'icône pdf
2018_Tract période estivale.pdf
Document Adobe Acrobat [118.9 KB]

OXYGENE ESTIVALE !

 

DEPART OU RETOUR DE VACANCES DIFFICILE,

COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

C’EST LE MOMENT DE MONÉTISER VOS JOURS

EN TOUTE FRANCHISE D’IMPÔT

 

Grâce à l’année blanche fiscale, les salariés peuvent monétiser jusqu’à 10 jours de leur compte épargne temps en 2018 sans avoir à payer le moindre centime au fisc.

Si vous possédez un compte épargne temps (CET), vous devriez réfléchir à l’opportunité de monétiser certains jours de congé accumulés via ce dispositif. Alors que ces sommes sont normalement taxées comme du salaire, cette année il sera possible de retirer jusqu’à 10 jours sous forme de rémunération, en toute franchise d’impôt (les cotisations sociales restant tout de même dues). Une aubaine liée à la mise en place du prélèvement à la source et de la fameuse « année blanche ».

Pour rappel : les revenus engrangés en 2018 seront exonérés d’impôt, hormis ceux considérés comme exceptionnels et ceux se situant hors du champ du prélèvement à la source. Un moyen d’éviter une double imposition en 2019, les revenus engrangés l’année prochaine devant être taxés à la source dès le 1er janvier.

Or les pouvoirs publics ont considéré que la monétisation des jours stockés sur un CET ne constituait un revenu exceptionnel qu’au-delà de 10 jours.

Gardez à l’esprit que si une monétisation des jours stockés sur votre CET peut s’avérer utile si vous avez besoin de liquidités, ce compte peut avoir d’autres usages. Les jours stockés peuvent aussi permettre de se faire indemniser une période d’absence, par exemple lors d’une formation, ou encore de partir plus tôt en retraite, etc.

 

ENSEMBLE, SOUTENONS LES PATRONS « NON COLLABOS » !

Flashé avec un véhicule de service, si votre patron ne vous dénonce pas,

l'amende est illégale*

 

Il y a une faille dans l'application de l’article L121-6 du code de la route. C’est un problème de concordance entre celui qui doit opérer la délation et celui à qui est adressée la contravention. La loi précise bien que c'est « le représentant légal de la personne morale » à laquelle appartient le véhicule qui est censé dénoncer le salarié en cause. Or les PV sont dans la plupart des cas, adressé en l'espèce... à la société elle-même, et non comme ils devraient l'être normalement au représentant légal. Or une personne morale ne saurait être responsable de la non-dénonciation d'un salarié. Seul ledit représentant peut l'être, encore selon la loi. L'amende est donc dans ce cas illégale. De quoi faire jurisprudence !

Selon Maître D'Angela (Metz), «il faut rester prudent». Outre le fait que l'administration va sans doute faire appel de la décision, le jugement qu’il vient de gagner reste pour l’instant «un cas isolé» et consiste en une faille dans l'application de la loi et non de la loi elle-même.

*s’il a un bon avocat !

 

Webmaster le 13.07.18

Fiche abonnement -VIE NOUVELLE-.pdf
Document Adobe Acrobat [136.1 KB]

Les élections

dans l’entreprise

 

Après les ordonnances Macron, tout savoir sur les élections du comité social et économiques. 

Quelles entreprises doivent élire un comité social et économique (CSE) ? Comment rédiger un protocole préélectoral ? Qui est électeur ? Qui peut être candidat ? Comment se déroulent la campagne électorale et le scrutin ? Ce guide présente de façon pratique la mise en place du CSE dans votre entreprise ainsi que le processus électoral, l’organisation du scrutin et les suites à celui-ci.
Rédigé par des experts juridiques, en lien avec la démarche revendicative de la CGT et à jour des dernières évolutions légales, le guide Les élections dans l’entreprise est votre outil indispensable pour préparer les premières élections au comité social et économique de votre entreprise.
 
12,00 € VO Éditions, Les élections dans l'entreprise, juin 2018

Nous, jeunes militants du 21° siècle, devons connaitre les actions de nos anciens. Sans leur courage, il n’y aurait jamais eu ni CGT, ni conquêtes sociales.

Lors d’une opération de rangement à l’Union Départementale, nous avons découvert un livre édité par  nos aînés et qui mérite d’être publié avec nos moyens modernes.

À l’heure où le président MACRON s’apprête par ordonnances à réduire les salariés aux conditions de vie et de travail du 19° siècle, transmettre ce témoignage est une absolue nécessité et une marque de respect pour tous les anciens cégétistes de la Somme.

Nous nous devons d’écrire la suite et de faire perdurer cet ouvrage !

 

Hervé CAMBRAY

webmaster UD CGT 80

le 04 août 2017

 

La peur des représailles constitue pour vous la raison pour laquelle vous hésitez à vous syndiquer. Vous n’êtes pas obligé(e) de le crier sur les toits, contactez discrètement le délégué syndical de votre entreprise.

S’il n’y a pas de syndicat dans celle-ci, aucun souci, vous pouvez vous syndiquer, comme tant d’autres salariés, auprès de notre Union Département, soit en venant nous voir au 24 rue Frédéric Petit – Amiens, soit, en réalisant votre demande d’adhésion en ligne (bouton sur la ligne rouge en haut de ce portail).

 

Au pire, cliquez là

 

 

Être syndiqué(e) vous donne des droits. En premier lieu, 66% de vos cotisations vous sont reversés sous forme de crédit d'impôt que l'on soit imposable ou non.

Ensuite, mensuellement, vous recevrez le journal national « ensemble », une vraie mine d’or en matière d’information. Du côté de la CGT « en Somme », nous vous envoyons la « Vie Syndiqués », mensuel reprenant tout ce qui s’est passé dans le département depuis le dernier numéro et plus encore. Bien évidemment, en cas de problème, la CGT vous assiste. Mais, elle en fait bien plus. Venez nous rencontrer pour en savoir d’avantage !

Nos coordonnées

CGT SOMME
24 rue Frédéric Petit

80000 AMIENS
Tél. : 03.22.71.28.70

Nos heures d'ouverture

8h30 à 12h30 / 14h00 à 17h30,

du lundi au vendredi.

Secrétariat fermé le mercredi AM

Retrouvez les oeuvres de Bruno 

dans l'espace syndiqués

et sur son site internet

1_Guide_Stagiaire-2.pdf
Document Adobe Acrobat [2.0 MB]
2_Guide_Interimaire-2.pdf
Document Adobe Acrobat [1.4 MB]
3_Guide_Salaries-2.pdf
Document Adobe Acrobat [2.8 MB]
guide saisonniers.pdf
Document Adobe Acrobat [7.9 MB]

Saisissons les bonnes opportunités !

SYNDIQUES,

Partez à la découverte de votre espace.

Pour obtenir votre code secret, demandez à votre délégué, sinon, téléphonez à l'U.D. 

RIEN N'EST SECRET SUR INTERNET,

voici votre adresse IP :